Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Activités pédagogiques et éducatives Activités pédagogiques et éducatives
 
 
Document Actions

UN COUPLE DE RESISTANTS ALLEMANDS MIS A L’HONNEUR AU CINEMA

Le film « Seul dans Berlin » de Vincent Perez a été proposé à tous les élèves de 3ème dans le cadre des cours d’histoire et d’allemand.

film seul dans berlin. couple de résistants

Otto et Elise Hampel, un couple exemplaire qui a tenté de résister au nazisme en distribuant des cartes postales dans tout Berlin.  

Le film « Seul dans Berlin » de Vincent Perez s’inscrit pleinement dans le programme d’histoire de 3ème. Il a permis aux élèves d’élargir leurs connaissances sur les thématiques abordées cette année : les totalitarismes, notamment le nazisme, et la Résistance. Ils ont découvert la vie quotidienne des Allemands durant l’oppression nazie et l’exemple de ces deux figures de la Résistance Allemande a été l’occasion de rappeler les diverses tentatives de résistance allemande, trop souvent méconnues.

 

film seul dans berlin. presse.jpg

 

Le film présente Berlin en 1940, une ville paralysée par la peur. Otto et Anna Quangel, un couple d’ouvriers, vivent dans un quartier modeste et comme le reste de la population, ils tentent de faire profil bas au parti nazi. Mais lorsqu’ils apprennent que leur fils unique est mort au front, les Quangel décident d’entrer en résistance. Aux quatre coins de la ville, ils placent des messages anonymes critiquant Hitler et son régime. Ils sont arrêtés et exécutés.

Les critiques officielles sur ce film ne sont pas forcément élogieuses. On lui reproche une mise en scène trop peu originale, quelques incohérences, notamment un film en VO en langue anglaise dans un Berlin rempli de drapeaux nazis... Les élèves ont été néanmoins très intéressés et la projection de ce film choisi pour son intérêt historique, correspondait parfaitement à nos attentes et à nos objectifs pédagogiques.

« Le film est porté par des grands acteurs – Brendan Gleeson et Emma Thomson-, un rythme juste, ainsi qu’une atmosphère inquiétante avec ce Berlin grisâtre pour un bel hommage aux résistances moins racontées, mais qui n’en étaient pas moins nombreuses.


VINCENT PEREZ ET SA "CULPABILITÉ"

"Un couple qui perd son enfant et qui ensuite réussit à se reconstruire à travers une cause commune, je pense que c'est un beau sujet et c'est ce qui m'a intéressé", a expliqué Perez lors de la conférence de presse durant laquelle Emma Thompson a imposé sa bonne humeur. Devant les nombreux journalistes, le cinéaste de 51 ans, qui a grandi en Suisse mais dont la mère est allemande et le père espagnol, a souligné avoir "hérité de cette culpabilité" allemande sur le nazisme. "Je me posais beaucoup de questions. Le film est la réponse à ces questions", a poursuivi l'acteur.

C.M.

 

film seul dans berlin. acteurs.jpg

Mikael Persbrandt, Daniel Bruehl, Emma Thompson, Brendan Gleeson et Vincent Perez - Photocall du film "Seul dans Berlin" (Alone in Berlin) lors du 66e Festival International du Film de Berlin, le 15 février 2016.

 

Pour en savoir plus : 

Informations sur le roman de Hans Fallada : fleche8.jpg         

Informations sur la Résistance allemande : fleche8.jpg

 

Retour page précédente